Vous êtes ici : École maternelle » Se former,agir et innover » Apprendre ensemble et vivre ensemble

Les classes multi-niveaux

L'organisation pédagogique d'une école relève de la responsabilité de son directeur et de l'équipe pédagogique qu'il anime. L'organisation de classes multi-niveaux peut être un choix de l'équipe pédagogique ou être rendue indispensable par une répartition déséquilibrée des classes d'âge ou par la taille limitée de l'école (en milieu rural par exemple).

Les classes multi-niveaux peuvent représenter pour les enseignants comme pour les élèves l'occasion d'entrer dans une dynamique particulière.

En effet, une classe multi-âge, structurée par l'enseignant, peut favoriser :

la construction de l'autonomie des élèves ;les apprentissages notamment langagiers, grâce aux interactions entre pairs d'âge différent ;les relations sociales et l'étayage à l'initiative des plus âgés et au bénéfice des plus jeunes.

Les classes multi-niveaux, comme d'ailleurs toutes les classes,  sont  nécessairement hétérogènes. L'enseignant organise le fonctionnement du groupe, conçoit un cadre permettant à chacun d'entrer en interaction, de vivre ensemble, de progresser. C'est grâce à l'organisation pédagogique, par exemple, par la différenciation des tâches que les activités proposées aux élèves permettront à chacun, quel que soit son âge, d'y trouver un sens dans le cadre de ses apprentissages. Cela nécessite pour l'enseignant d'identifier les moments les plus adéquats pour organiser un fonctionnement par classe d'âge ou en multi-niveaux. Il s'agira d'évaluer les acquis des élèves en fonction de leur niveau de classe. 

La classe multi-niveaux favorise la mise en oeuvre de projets de classes fédérateurs et un travail sur la durée du cycle.On apprendra aux élèves à travailler en autonomie et il sera possible de s'appuyer sur le tutorat entre pairs d'âges différents. Le tutorat permet au plus jeune de bénéficier de l'aide d'un plus âgé dans ses apprentissages et la vie à l'école. Le plus âgé développe dans le même temps, dans la nécessité qu'il a d'expliciter, d'étayer, d'accompagner, une compétence réflexive sur sa propre activité.

Ressources :

Le groupe hétérogène comme facteur de socialisation - Catherine Le Cunff -  Site de l'Académie de Toulouse
Partager cette page

M.A.J. le 12/07/2012